*****

COMMISSION D'ISRAËL

SOUTIEN ET ENCOURAGEMENTS A ISRAËL

CENTRE ÉTERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE

"NAHAMOU NAHAMOU AMI" - ESAÏE 40 : 1-2

israelvivra.com

    

Liste des newsletters

Médiathèque

A qui appartient la PALESTINE ?

Rejoignez israelvivra sur facebook

COMMISSION D'ISRAËL

  Qui sommes-nous ?

  C. T. Russell un grand juste

  Un avocat du sionisme

  Discours de C.T. Russell à son retour de Jérusalem en juin 1910

  L'État d'Israël

  Témoignage D. Horowitz

Liste des bulletins publiés

Liste des newsletters

Questions / réponses

 

LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

La mémoire juive témoigne de son passage en Ukraine

 

 

LES JUIFS DOIVENT DEMEURER JUIFS OU LE REDEVENIR VRAIMENT

Nous ne jouons pas sur les mots en affirmant que « le Juif doit demeurer Juif », certains nous accusent d’un double langage, ou nous dirions que les Juifs doivent demeurer Juifs jusqu’à la venue du Messie et qu’après sa venue, ils se convertiraient au christianisme.

 

 

 

DAVID BEN GOURION

Lien de la vidéo

Croyez-vous que la paix avec vos voisins soit proche ?

Quand viendra la paix ? Mais je suis certain qu'elle viendra, tôt ou tard. La paix universelle a été prédite par nos prophètes. C'est une nécessitée et une certitude.

 

 

GILBERT HERMETZ

« PARCOURS » EN FAVEUR D’ISRAËL

Mon parcours : A 19 ans, en 1938, en dehors de mon métier de coiffeur, je m’intéressais surtout au sport, mais aussi à la lecture. Emancipé, j’avais ouvert un petit salon de coiffure, fréquenté entre autres, surtout par des jeunes de mon âge. J’avais bien entendu parlé des Juifs en 1933, au moment de l’arrivée d’Hitler sur la scène mondiale mais, à 14 ans, je n’y avais pas prêté attention. Or, en 1938, un colporteur avait déposé dans mon salon un feuillet qui parlait de la Palestine et des Juifs. Pour moi, ce mot Palestine était quelque chose de nouveau ; de la lecture de ce feuillet, il ne m’était resté, à mon insu, que la pensée de collectivités, de progrès, etc. et surtout une phrase qui disait en substance : « Ce pays deviendra t-il le pays tant attendu des Juifs ou sera-t-il la proie des convoitises internationales » ? Je n’ai plus pensé qu’à cela durant des années.

 

 

Vidéo Alain Decaux raconte

David Ben Gourion en - 1987

"Le prophète armé"

 

 

Site mis en ligne décembre 2003

 

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

*  *  *

FÊTE DE POURIM

Nous souhaitons une joyeuse fête de Pourim à tous nos amis Juifs, Israéliens, à tout Israël. A travers la belle histoire d'Esther, nous voyons les moyens providentiels de D.ieu et Sa Puissance pour délivrer son peuple. Son bras n'est pas raccourci, et la même Puissance s'exercera au temps convenable pour empêcher Son peuple d'être exterminé par les Haman modernes.

LES JUIFS PROVIDENTIELLEMENT DELIVRES

 « L'ETERNEL GARDE TOUS CEUX QUI L'AIMENT » — Psaume 145 : 20.

 

L'histoire romantique de la reine Esther, femme du roi Assuérus, suit la période du décret de Cyrus.

Bien que les Juifs les plus fidèles fussent retournés de Babylone à Jérusalem pour réparer les ruines et rebâtir le temple, après les 70 ans de désolation de leur pays, l'Eternel ne négligea pas le reste du peuple qui n'avait pas été suffisamment zélé pour retourner au « pays de la promesse » sous le décret de Cyrus leur accordant ce privilège (Esdras 1 : 1-4).

Des centaines de milliers de Juifs résidaient alors dans toutes les provinces de l'empire perse comprenant en ce temps-là la Babylonie, la Perse, et presque toute l'Asie, y compris l'Inde. Bien que des leçons spéciales et des épreuves particulières furent le lot de ceux qui étaient en train de rebâtir le temple, la faveur de l'Eternel reposa sur le reste du peuple choisi au point de permettre que leur survienne une grande et sévère épreuve pour leur enseigner, sans aucun doute, dans leurs foyers éloignés, une leçon de grande valeur.

RECIT DE CETTE GRANDE EPREUVE — DANS LE LIVRE D'ESTHER

Le roi de Perse à cette époque, environ quarante ans après l'achèvement du temple, était Assuérus, autrement connu comme Xerxès, qui se choisit pour reine, Esther, la plus belle et la plus distinguée, une Juive — apparemment sans avoir une pensée ou une connaissance particulière concernant sa nationalité et sans savoir que Mardochée, un de ses fidèles serviteurs, un garde de la porte du palais, était son cousin.

L'histoire d'Esther est très remarquable et confirme le proverbe selon lequel « la vérité est plus étrange que le roman ». Haman, un des nobles du pays et favori du roi, s'irrita contre Mardochée parce que ce dernier ne lui montrait pas autant de respect que d'autres du peuple.

Son orgueil excitait son animosité à un point tel qu'il s'assura le décret du roi contre tous les Juifs disséminés à travers le monde civilisé sous le contrôle du gouvernement perse. L'édit fut largement répandu, prescrivant aux gens de chaque province de l'empire perse de détruire, de tuer, de faire périr tous les Juifs, depuis le jeune garçon jusqu'au vieillard, les enfants et les femmes, en un même jour, le 13e jour du 12e mois.

Lire l'article complet

 

 

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

*  *  *

LE TEMPS DE LA DÉTRESSE POUR JACOB

Préambule

Chers amis, ce bulletin est un extrait d’une étude approfondie sur l’avenir d’Israël et son rôle dans le plan de D.ieu. Nous pensons qu’il sera utile à beaucoup et qu’il répondra aux questions les plus couramment posées. Nous restons à la disposition de chacun pour répondre plus amplement sur ce sujet, bonne lecture et que l’Eternel vous bénisse.

*  *  *

« Hélas ! que cette journée est grande ! il n’y en a point de semblable ; et c’est le temps de la détresse pour Jacob, mais il en sera sauvé » — Jér. 30 : 7.

L’expression « détresse pour Jacob » ne se trouve qu’une seule fois dans la Bible, En Jérémie 30, le prophète encourage Israël avec un message de Jéhovah concernant sa délivrance et sa condition glorieuse dans le futur. Pendant le grand jour de colère et de jugement de D.ieu contre les nations, Il délivrera Israël du joug qui lui est infligé (vs. 4-11).

Le commencement de ce jour coïncide avec le début de l’Âge millénaire en 1874, la détresse destructrice de ce jour sur les nations débuta en 1914 (Dan. 12 : 1), avec le commencement de la première Guerre mondiale.

La condition déchue d’Israël était incurable sous la Loi et, à cause de ses iniquités, D.ieu le châtia ; mais Il le rétablira dans Sa grâce et guérira les cruelles blessures qu’Il lui a infligées à cause de ses péchés, et punira ses ennemis qui le persécutèrent (vs 12-17).

Il rebâtira Israël en tant que Son peuple (vs 18-22 ; comp. Amos 9 : 11). Pendant le grand Temps de Détresse, la grande colère de D.ieu ne prendra complètement fin que lorsque Ses desseins importants auront été accomplis, Son peuple méditera sur ce sujet (vs 23, 24).

Jéhovah deviendra le D.ieu de toutes les familles d’Israël ; elles seront Son peuple comme aboutissement de leurs relations d’alliance (Jér. 31 : 1-6).

D.ieu montrera Sa miséricorde vis-à-vis des dix tribus repentantes d’Israël (Éphraïm, Jér. 31 : 18-22) et vis-à-vis des deux tribus repentantes (Juda, vs 23-26), et transformera leur chagrin en joie. Il rétablira les douze tribus d’Israël à leur héritage terrestre, rendant chacun responsable uniquement de ses propres transgressions (vs 27-30). Il fera une Nouvelle Alliance avec eux, parce qu’Il écrira Sa loi dans leur cœur, si bien que tous Le connaîtront ; et Il pardonnera leurs péchés (vs 31-34). Israël demeurera à jamais le peuple de D.ieu ; et Jérusalem, reconstruite comme ville sainte, ne sera plus jamais arrachée ni renversée (vs 35-40).

PREMIÈRE PHASE DE LA DÉTRESSE POUR JACOB

La première phase de la Détresse pour Jacob commença en 1881, alors que le peuple juif, à de très rares exceptions près, était encore en exil dans différents pays des nations. Ils avaient expérimenté 1845 années de faveur depuis la mort de Jacob jusqu’au Messie, au printemps de l’an 33 ap. Après cela vint leur « double », ou période de défaveur, de 1845 années aussi (Zach. 9 : 9, 12) qui prit fin au printemps de 1878.

Lire l'article complet

 

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

*  *  *

Pourquoi le peuple de la diaspora doit rentrer dans sa terre promise ?

 

Quelles bénédictions sont promises à ceux qui accomplissent leur alyah (montée ou retour en Israël) ? Devons nous exhorter nos amis Juifs à l’Alyah, à rejoindre leurs frères, leur merveilleux pays et leurs promesses ? Ou devons nous les encourager à rester parmi les nations, qui pendant des siècles, les ont persécutés et les persécutent encore ?

La question devrait être analysée sérieusement et avec soin, par les Juifs du monde entier, avant qu'il ne soit trop tard. Beaucoup de personnes ont déjà abandonné des positions sociales importantes en France et, mues par l'amour de leur pays, ont accompli leur Alyah, l'acte juif par excellence, permettant de retrouver ce qui leur appartient : LEUR TERRE promise par L'ETERNEL Lui-même.

Depuis les évènements de janvier 2015, des appels sont lancés, pour exhorter les Juifs de France et d’Europe à ne pas faire leur Alyah. « Restez parmi nous » disent-ils, ce qui revient à dire : « pourquoi quitter l’antisémitisme, la terreur en France en Europe, pour retrouver les mêmes conditions en Israël ? » Le cœur du Pharaon c’est endurci ; il refuse de laisser aller le peuple de la diaspora.

Les problèmes auxquels doit maintenant faire face la France et l’humanité sont si vastes, si complexes et intraitables qu’ici, dans ce qui est quelquefois appelé « l’âge du cerveau », aucun d’entre eux — les hommes les plus sages du monde — ne peut trouver une alternative universelle acceptable. Des factions parmi eux, ne sont même pas sûres qu’il en existe une.

Lire l'article complet

 

Contacter la rédaction

Inscrivez-vous à notre newsletter

ISRAËL DANS LA PROPHETIE

Ces cinq ouvrages pour 14€

LE PEUPLE CHOISI - QUAND ? COMMENT ? POURQUOI ?

LE PEUPLE CHOISI - QUAND ? COMMENT ? POURQUOI ?

Depuis un siècle, mais plus spécialement depuis la création de l'État d'ISRAËL, un personnage s'est avancé sur la scène du monde. Son existence en tant qu'être et son droit à une patrie ont constamment été contestés et combattus.

JÉRUSALEM CAPITALE ÉTERNELLE D’ISRAËL

JÉRUSALEM CAPITALE ÉTERNELLE D’ISRAËL

Bâtie sur le Mont Morija, où Abraham offrit volontairement son fils Isaac, celui qui devait être l'héritier légitime des promesses faites à son père.

LA FIDÉLITÉ DE DIEU A SES PROMESSES

LA FIDÉLITÉ DE D.IEU A SES PROMESSES

La fidélité de D.ieu signifie Sa caractéristique par laquelle, malgré tous les obstacles, Il exerce avec persévérance la loyauté à la vérité et à la droiture, à Ses promesses et aux personnes auxquelles Il les a faites.

JÉRUSALEM CAPITALE D’ISRAËL UNE ET INDIVISIBLE

JÉRUSALEM CAPITALE D’ISRAËL UNE ET INDIVISIBLE

Jérusalem était la capitale, le centre politique, religieux d’Israël, 1000 ans avant J.C., c’est à dire 15 siècles avant que Rome ne devienne la capitale de la chrétienté, et que la Mecque ne devienne celle de l’Islam, car c’est bien la Mecque, et non Jérusalem, qui est la capitale religieuse du monde Musulman.

COMMENT AIMER ISRAËL ?

COMMENT AIMER ISRAËL ?

Nous nous réjouissons de l'arrangement glorieux que D.ieu a fait en faveur de ce peuple, spécialement dans la position privilégiée qui lui est offerte en rapport avec le salut du monde dans la grande œuvre de D.ieu de bénir Israël et à travers Israël toutes les familles de la terre.

POURQUOI LES ARABES NE DONNENT-ILS PAS UNE PATRIE AUX PALESTINIENS ?

POURQUOI LES ARABES NE DONNENT-ILS PAS UNE PATRIE AUX PALESTINIENS ?

Lorsque je regarde une carte du monde, je me demande parfois ce que veut dire cette folle agitation au Moyen-Orient. Bien entendu, j'écoute les experts, les pontifes et même Henri Kissinger. Puis je regarde la carte et, décidément, cela ne tient pas debout.

ISRAËL SURVIVRA-T-IL ?

ISRAËL SURVIVRA-T-IL ? LA BIBLE REPOND : ISRAËL VIVRA ETERNELLEMENT

 

Comment votre peuple parvint-il à survivre aux dispersions, persécutions, pogroms et conserver cependant son identité ? Et quelle force adhésive vous maintient unis — divisés par le temps, l'espace, les langues et les idées ? 

ISRAËL REVENDIQUE LA PROPRIÉTÉ DE TOUTE LAPALESTINEISRAËL REVENDIQUE LA PROPRIETE DE TOUTE LA PALESTINE

Des nations chrétiennes et islamiques, qui prétendent croire en D.ieu, ont complètement dédaigné par leurs actions négatives, les promesses du Créateur faites à Abraham, Isaac et Jacob que toute la Terre Sainte demeure une possession éternelle des Juifs, y compris GAZA : Josué 15 : 47 ; Juges 1 : 18 et les quatre autres villes Philistines.

ISRAËL EST-IL A VENDRE ?

ISRAËL EST-IL A VENDRE ?

Chaque parcelle de terre promise par l’Eternel devra revenir au peuple qu’Il a choisit. Israël ne doit pas rendre des territoires, mais prendre la terre que D.ieu lui a donnée.

Contacter la rédaction

 

 

Mosche d'Ashkelon

LE MONDE JUIF
 

 

Contacter la rédaction

 

 

 

Retour haut de page